Kai De Sutter explique l’importance de la créativité dans le codage et les affaires

Mon histoire

Kai De Sutter explique l’importance de la créativité dans le codage et les affaires

L’entreprenariat coule dans les veines de la famille de Kai De Sutter. Fondu de technologie et encouragé par son père à cultiver cette passion, Kai a finalement trouvé sa voie dans le codage. Aujourd’hui, il propose non seulement des solutions innovantes pour ses clients éditeurs de logiciels et de sites web mais il arrive ausi à dégager du temps dans son agenda chargé pour des activités caritatives et sa vie de famille.

Nous avons rencontré Kai pour en savoir plus sur son caractère et sur sa success story.

Comment avez-vous lancé votre propre entreprise ?

Je travaillais à Helion Research, une société d’étude de marché, mais comme ma famille a lancé plusieurs petites entreprises, l’entreprenariat trottait toujours dans un coin de ma tête. J’ai donc lancé KangaCoders et j’ai commencé à travailler pour d’autres clients, des PME, des organisateurs d’événements et des projets gouvernementaux.

Quelqu’un m’a ensuite contacté pour travailler sur une plateforme conçue pour les festivals. Une fois le dispositif lancé, nous avons collaboré avec d’autres petits festivals, jusqu’à ce que la personne m’ayant proposé de rejoindre l’aventure quitte l’entreprise. J’ai pris sa place et l’application est devenue Showbase. On a ensuite amélioré notre produit et on travaille désormais avec d’énormes festivals et événements sportifs.

Au début, je travaillais encore avec Helion en parallèle mais quand mes propres projets ont commencé à s’accélérer, j’ai quitté l’entreprise pour me consacrer à temps plein à mes activités.

Mais vous parvenez quand même à trouver le temps pour des activités caritatives…

Oui en effet. Je donne des cours particuliers un week-end sur deux à des enfants avec CoderDojo. Je leur apprends à construire mais aussi à jouer avec des robots comme Lego Mindstorms. C’est amusant!

D’où vous vient cet engagement ?

J’ai commencé à m’intéresser à la technologie quand j’étais très jeune. En fait, je suis un peu autiste – j’ai le syndrome d’Asperger – et mon père l’a senti. Il m’a donné mon premier ordinateur quand j’avais huit ans et je l’ai réparé moi-même. Quand j’avais environ neuf ans, j’ai commencé à développer mes propres sites Web. Mais à l’époque, il n’existait aucune structure pour accompagner les enfants comme moi, alors j’ai appris tout seul.

Aujourd’hui j’ai des enfants et mon aîné est un peu autiste. Je voulais donc l’aider. Je suis tombé sur CoderDojo et j’ai décidé de les parrainer. J’ai aussi donné des cours là-bas.

Est-ce que travailler avec CoderDojo vous a également aidé ?

J’avais l’impression que tout le monde était pareil quand j’étais petit. Tout le monde était comme moi. Je me rends compte seulement aujourd’hui que ce n’est pas le cas et que ces gamins sont spéciaux. Ils n’ont pas vraiment confiance en eux et j’aime les aider à se rendre compte qu’ils ont un don. Je veux les aider à réaliser leurs projets pour l’avenir. C’est beau.

Dites-nous quelque chose de surprenant sur ce que vous faites.

La créativité. Les gens ont du mal à concevoir que la programmation est un processus créatif qui requiert une approche originale. Il y a de la technologie absolument partout, cela signifie qu’il n’y a pas de limites à la création. Vous pouvez combiner l’électronique avec des applications et créer des choses incroyables à partir de rien.

Vous êtes aussi un homme d’affaires, alors quelle est la plus grande leçon que vous avez tirée du lancement d’une entreprise?

Qu’il faut apprendre à travailler avec d’autres personnes dès que vous le pouvez. Pour moi, c’était nouveau et c’était la partie la plus difficile à mes yeux. Mais à un moment donné, vous avez besoin d’embaucher des gens. Je suis le genre d’individu qui veut tout faire tout seul mais ceci est impossible, bien évidemment. La leçon est de ne pas hésiter à demander de l’aide, même pour des petites broutilles, d’externaliser et d’apprendre par l’expérience.

En tant que geek, avez-vous trouvé des logiciels ou outils pour vous aider ?

Nous utilisons des outils commerciaux de Zoho, mais j’aime quand même l’approche personnelle. Les clients viennent à nous, ils nous présentent leur projet. On met à plat leurs idées, on dresse la liste de tous leurs besoins puis on traduit tout ça pour en faire un produit qui fonctionne.

Quel est l’élément le plus important concernant l’emplacement de votre entreprise ?

Pour nous, une présence physique et une image professionnelle étaient essentielles. En général, vous débutez avec une poignée de clients. Pour nous cela a commencé à Anvers, cela nous a donc paru logique de s’y installer. Mais lorsque vous débutez en tant que start-up, avoir quelqu’un qui répond au téléphone et récupère votre courrier aide énormément. Et ce genre de choses crédibilise votre entreprise.

Nous sommes présents dans plusieurs pays. Je vous appelle de la Bulgarie où nous louons également des bureaux Regus. C’est parfait pour les entreprises internationales. Vous pouvez vraiment booster votre activité.

Comment gérez-vous votre travail et votre vie personnelle ?

Je sous-traite ! Vous devez uniquement vous concentrer sur le domaine dans lequel vous êtes spécialiste. C’est le plus important. En fait, c’est vraiment fascinant de voir qu’un nombre considérable de vos tâches quotidiennes peuvent être facilement sous-traitées.

Au début, je faisais tout moi-même et je n’avais absolument pas de temps libre. Mes enfants me connaissaient à peine, ce qui me chagrinait. Je me suis rendu compte que je devais réagir. J’ai donc commencé à analyser ce que je pouvais changer, quelles tâches chronophages je pouvais sous-traiter et c’est ce que j’essaye de faire désormais.

Kai De Sutterest partenaire et propriétaire de KangaCoders, Showbaseets, Gridbox et est basé principalement dans les bureaux de Regus à Anvers, en Belgique. A Londres, il travaille à Trafalgar Square.

Conseils de Kai:

  1. N’hésitez pas à bousculer les règles, dans la vie comme dans les affaires. Il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre.
  2. Croyez en vous. N’écoutez pas les gens négatifs. Identifiez et apprenez des personnalités inspirantes qui vous entourent.
  3. Restez en bonne santé et prenez du temps pour vous-même. Si vous êtes heureux et positif, vous attirerez des gens positifs.