En 2019, la location d’espaces de travail flexibles aidera‑t‑elle à réduire la dette liée aux contrats de bail conventionnels ?

Conseils de pro

En 2019, la location d’espaces de travail flexibles aidera‑t‑elle à réduire la dette liée aux contrats de bail conventionnels ?

IFRS 2019 : un espace de travail flexible pour contrer la nouvelle norme relative aux contrats de bail conventionnels

La nouvelle norme de comptabilité sur les contrats de location se profile à l’horizon, et les sociétés qui louent un espace de travail se verront dans l’obligation de faire figurer leur bien immobilier dans le bilan, en comptabilisant de nouveaux actifs et de nouveaux passifs. Clive Jarvis, contrôleur financier du groupe Regus, pense qu’un espace de travail flexible pourrait aider les sociétés à affronter ces nouvelles dispositions. Il nous explique pourquoi.

Des mesures innovantes pour réduire l’endettement

En termes de comptabilité, les contrats de location sont présentés hors bilan à l’heure actuelle, et n’ont donc aucun impact sur l’actif net de l’entreprise. Cependant, selon les nouvelles dispositions comptables qui entreront en vigueur en 2019, les loyers devront apparaître dans le bilan, augmentant ainsi les charges de l’entreprise. Les sociétés devront réfléchir à de nouvelles façons de réduire cet endettement.

Acheter ou ne pas acheter ? Telle est la question…

Une solution consisterait à acheter l’espace de travail, qui ainsi appartiendrait définitivement à l’entreprise. Il y a cependant une ombre (voire plusieurs) au tableau. Pour commencer, peu d’entreprises peuvent se permettre d’acheter leurs bureaux au comptant, et devraient donc contracter un prêt hypothécaire, avec le coût initial que cela implique. Nul doute qu’elles préfèreraient investir cet argent au service de la société. Cette alternative, couplée aux frais d’entretien et à un espace de travail peu flexible, ne convient pas particulièrement aux nouvelles entreprises qui cherchent à se développer.

Aussi bien la location que l’achat entraînent des dettes : quelles autres options restent-il aux entreprises pour parer l’obstacle qui menace leur bénéfice net ? Il existe une solution plus tentante qui mériterait d’être envisagée : le marché des espaces de travail flexibles, un secteur en plein essor depuis quelques années qui conjugue souplesse et rapport coût-efficacité.

À utiliser ou à laisser

Un espace de travail fixe fait souvent l’objet de dépenses inutiles et peu rentables. C’est ce qu’a conclu une étude en révélant que les bureaux restent parfois vides la moitié des jours ouvrables. En 2019, le besoin d’évaluer jusqu’au moindre mètre carré se fera encore plus pressant. Beaucoup de sociétés se passent déjà de bureaux individuels et ont recours à la technologie pour créer un espace partagé, une mesure qui s’avère plus profitable. Une société de ressources humaines a vu son espace de travail flexible augmenter de plus d’un tiers en trois ans jusqu’en 2015. En outre, une étude menée par Regus en été 2014 démontre que le télétravail est en hausse chez 31 % des sociétés au cours de l’année précédente.

Espace flexible = contrats flexibles

Les espaces de travail flexibles offrent un autre avantage : une certaine souplesse des termes du contrat. Par exemple, un centre d’affaires peut être utilisé pour une seule journée, tandis que des locaux permanents doivent être loués pour des périodes plus longues. Les loyers étant facturés en fonction du nombre de postes de travail, la rentabilité est ici cruciale. Les entreprises peuvent agrandir ou rétrécir leur espace de travail et leurs frais en fonction des fluctuations de leurs activités.

Fournir des services supplémentaires

Les centres d’affaires peuvent constituer la solution idéale pour les sociétés qui souhaitent se concentrer sur leurs propres activités et externaliser des services, tels que la réception, l’informatique, le ménage et l’entretien, à quelqu’un d’autre. Tous ces services supplémentaires disponibles sur-le-champ sont particulièrement intéressants pour les startups. Par ailleurs, les centres d’affaires ont connu une forte croissance dans les grandes villes du monde entier au cours de ces dernières années.

Les centres d’affaires sont des espaces flexibles qui attirent déjà de nombreuses sociétés. Le changement des normes de comptabilité des contrats de location sont imminents : il est donc essentiel de mettre en place un espace de travail plus flexible et rentable dès maintenant. Avec des fournisseurs qui répondent aux nouveaux besoins des entreprises modernes, il se peut que ces espaces de travail flexibles et avantageux soient la solution pour bon nombre d’entreprises.